logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Réforme
Call centers, accueil, web, communiqués, transport… : la langue amazighe bientôt intégrée dans l’administration

16.04.2022 à 13 H 59 • Mis à jour le 16.04.2022 à 14 H 00 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et

L'activation des mesures et procédures liées à l'intégration de la langue amazighe dans les administrations publiques a été au centre d'une réunion, présidée, vendredi à Rabat, par la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l'administration Ghita Mezzour.


Lors de cette réunion, tenue en présence des représentants de diverses administrations publiques, Mezzour a signé une circulaire portant sur l'intégration de la langue amazighe dans les administrations publiques, indique le ministère délégué en charge de la Transition numérique et de la Réforme de l'administration dans un communiqué.


La rencontre a été l'occasion pour les représentants des administrations publiques d'exposer leurs propositions à cet égard, fait savoir la même source.


Mezzour a appelé les différents départements à s'engager activement afin de réussir la matérialisation de ce chantier, rappelant dans ce cadre la création du fonds dédié à soutenir la mise en œuvre de projets sectoriels liés à l'utilisation de l'amazighe dans l'administration publique.


Pour la ministre, l'objectif de la circulaire est avant tout de mobiliser tous les moyens disponibles pour un accès égal aux services publics.


La circulaire préconise l'adoption de la langue amazighe et son inclusion dans chacun des centres d'appels et structures d'accueil et d'orientation et sur les sites officiels des administrations publiques, ainsi que dans les communications et communiqués destinés au public et dans les moyens de transport qui fournissent des services publics ou sont affiliés à des administrations publiques.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Le Desk En continu