S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Agriculture
Campagne agricole 2022-2023: le secteur renaît après la crise

08.09.2023 à 16 H 09 • Mis à jour le 08.09.2023 à 16 H 10 • Temps de lecture : 2 minutes
Par

Le secteur agricole a pu rattraper sa croissance lors de la campagne agricole 2022-2023, affichant une résilience remarquable, selon le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, apprend-on d'un communiqué relayé par la MAP.


Grâce aux efforts conjugués du ministère et des professionnels du secteur, le produit intérieur brut agricole (PIBA) enregistre une croissance positive contre une croissance négative de -14,8 % durant la campagne précédente, explique le ministère dans un communiqué.


Ceci témoigne de la résilience du secteur agricole dans un contexte de polycrise caractérisé par la succession des chocs, notamment climatique avec un déficit pluviométrique sévère, une inflation qui a augmenté très significativement les coûts de production notamment les prix des intrants, et l’impact de la pandémie Covid-19 qui a entrainé un déséquilibre des filières agricoles notamment les filières de production animale, fait savoir la même source.


Dans ce sens, le ministère souligne que dans la poursuite des efforts de développement du secteur agricole et dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Génération Green 2020-2030, il a pris une série de mesures et dispositions au titre de la campagne agricole 2022-2023 pour garantir le bon déroulement de la campagne et soutenir les filières agricoles.


Il s’agit en l’occurrence de mesures portant sur l’approvisionnement en facteurs de production (semences et engrais), le développement des filières agricoles, la gestion de l’eau d’irrigation, l’assurance agricole, le financement et l’accompagnement des agriculteurs.


Dans ce cadre, près de 1,1 million de quintaux de semences certifiées ont été commercialisées à des prix incitatifs, subventionnés à hauteur de 210 dh/quintal pour le blé tendre et l’orge et 290 dh/quintal pour le blé dur. Pour les engrais, le marché national a été bien approvisionné en engrais phosphatés à des prix stables. En outre, la situation des prix des fertilisants azotés importés s’est améliorée, enregistrant une baisse par rapport au pic historique de 2022.


Les efforts d’encouragement de l’investissement dans le secteur agricole ont été poursuivis à travers l’octroi des incitations dans le cadre du Fonds de Développement Agricole (FDA), sachant que de nouvelles incitations ont été mises en place dans le cadre de la nouvelle stratégie Génération Green, note la même source.


S’agissant du programme d’assurance agricole, les superficies couvertes des céréales, légumineuses et oléagineuses assurées, ont atteint 1,2 million d’hectares. Compte tenu des conditions climatiques difficiles de cette campagne, les opérations d’expertise liées à la déclaration de sinistre par commune ont démarré dès le mois d’avril.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu