S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Social
Crise dans les facultés de médecine: double pétition adressée à Akhannouch et Miraoui

20.05.2024 à 11 H 16 • Mis à jour le 20.05.2024 à 11 H 16 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Les étudiants en médecine et en pharmacie ont repris leurs protestations devant le Parlement, en compagnie des parents, réclamant le dialogue avec le ministre de l’Enseignement supérieur, Abdellatif Miraoui.


Les parents ont, dans ce sens, déposé une pétition auprès du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, ayant réuni des milliers de signatures, appelant à l’ouverture d’un dialogue au lieu de l’escalade, marquée par des sanctions et des suspensions, outre une pétition du même objet, qui sera adressée en urgence ce lundi à Abdellatif Miraoui.


Les protestations des étudiants en médecine et en pharmacie interviennent suite à la décision du doyen de la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat d'exclure pour deux ans trois étudiants, selon les résultats du conseil de discipline tenu le 21 mars 2024. Les trois étudiants, qui sont membres du Conseil national, ont été accusés de mener des actions qui « perturbent le déroulement normal » des cours et qui vont à l’encontre du règlement intérieur de la faculté.


Devant les députés de la Première chambre, Abdellatif Miraoui a été intransigeant  : une dernière chance sera donnée en juin prochain aux étudiants en médecine. Pour ces derniers, cette hausse de ton ne passe pas, et ne fait, au contraire, qu’alimenter leur colère.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu