Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Migrants
Crise migratoire aux Canaries: Un deuxième campement ouvert, Madrid procède à des expulsions

19.11.2020 à 15 H 49 • Mis à jour le 19.11.2020 à 15 H 49
Par

Les autorités espagnoles ont ouvert, mercredi, un campement pour migrants arrivés illégalement sur l’île de Gran Canaria, afin de contenir la crise migratoire qui touche depuis le début de l’année l’archipel espagnol.


En 2020, 16 760 personnes, dont 16 055 Marocains, ont traversé des centaines de kilomètres à travers l’Océan Atlantique pour arriver aux Îles Canaries. 2 300 vivent actuellement dans un campement à Arguineguín, censé n’en accueillir que 400.


Le nouveau campement a une capacité de 800 personnes, 200 migrants y ont déjà été transférés. Mardi, les autorités locales se sont retrouvées contraintes de libérer quelque 200 migrants n’ayant pas pu être logés à Arguineguín. Elles ont été tranférées par bus à Las Palmas, la capitale de l’archipel autonome espagnol.



Un sujet qui sera âprement discuté ce vendredi à Rabat entre le ministre de l’Inrérieur Abdelouafi Laftit et son homologue espagnol Fernando Grande-Malaska alors que des rapatriements de migrants ont déjà débuté selon la presse canarienne.

Par
Le Desk En continu