logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Nomination
De retour, Ramtane Lamamra remplace Sabri Boukadoum à la tête de la diplomatie algérienne

07.07.2021 à 22 H 10 • Mis à jour le 07.07.2021 à 22 H 11
Par

En 2019, son départ du gouvernement algérien alors dirigé par Noureddine Bedoui avait créé la surprise. Ramatane Lamamra est cette fois-ci de retour, au même de ministre des Affaires étrangères, qu’il occupait de 2013 à 2017. Celui qui est considéré comme étant vétéran de son département, l’ayant rejoint dans les années 70 fait partie de la liste des membres du gouvernement algérien dévoilée ce 7 juin. Il remplace Sabri Boukadoum.


Lamamra avait été pressenti, en avril 2020, pour remplacer Ghassan Salamé à la tête de la mission spéciale des Nations unies en Libye, avant que son nom ne soit retiré, en raison de pressions de l’Egypte, des Émirats arabes et du Maroc.


Récemment, l’actuel chef de la diplomatie algérienne, s’était exprimé au sujet des relations avec le Maroc, en abordant la question du Sahara. « Il est inquiétant de voir des pays comme le Soudan du Sud, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, la Somalie, le Mali et la Libye continuent à être témoins de niveaux persistants de conflit armé, et le conflit de décolonisation au Sahara occidental n’a pas été résolu pendant si longtemps », avait-il notamment affirmé.


Composé de 34 membres, le gouvernement sera dirigé par Aïmene Benabderrahamne, officiant également en tant que ministre des Finances.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu