logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Communiqué
Des effluents industriels derrière la coloration du Oued Bouskoura

17.01.2021 à 15 H 52 • Mis à jour le 17.01.2021 à 15 H 53 • Temps de lecture : 0 minutes
Par

Dans un communiqué diffusé ce 17 janvier, la Lydec annonce avoir effectué un prélèvement des eaux colorées épurées par la STEP de Nouaceur pour analyse. Les résultats du laboratoire d'analyses agréé, Labelma, ont montré que « les les rejets sont conformes aux normes en vigueur et, donc, sans risques ».


Il s'agit, en effet, d'une coloration et non d'une pollution, précise-t-on. « L'industriel, qui n'a pas respecté son engagement de traiter la coloration en amont de ses rejets, a été sommé de suspendre ses déversements », indique l'opérateur d'eau et d'électricité dans le Grand Casablanca.


Les eaux traitées par la Station d'épuration des eaux usées (STEP) de Nouaceur qui se déversent dans le Canal agricole (Oued Miricane) sont « désormais décolorées et limpides », après le traitement immédiat des rejets de couleur rouge concentrée émanant d'un industriel spécialisé dans les colorants alimentaires qui ont atteint l'Oued Bouskoura, assure la Lydec.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu