S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Sécurité
DGST: interpellation de quatre suspects liés à Daech au Maroc

19.10.2023 à 08 H 50 • Mis à jour le 19.10.2023 à 08 H 59 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
DGSN

Dans le cadre des efforts continus visant à prévenir les risques liés aux menaces terroristes, le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), grâce aux informations de renseignement fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), a réussi, aux premières heures de ce jeudi 19 octobre, à arrêter quatre individus âgés de 25 à 32 ans, soupçonnés de préparer des projets terroristes graves visant à déstabiliser la sécurité et la stabilité du Royaume, apprend-on d'un communiqué.


Les forces spéciales relevant de la DGST ont entrepris des opérations d'intervention et d'interpellation dans le cadre d'opérations séparées, ciblant les suspects dans les villes de Tanger, Tétouan et Inezgane-Aït Melloul, où ils étaient actifs.


Les perquisitions effectuées aux domiciles des mis en cause ont permis la saisie de matériels électroniques, d'armes blanches, ainsi que des documents faisant l'apologie de Daech (État islamique), un manuscrit relatif aux modes permettant de rejoindre les camps de ce organisation dans la région du Sahel au sud du Sahara, en plus d'une série de photos documentant les attaques terroristes perpétrées par les factions de cette organisation et appelant leurs partisans à rejoindre leurs rangs. Un manuel concernant les règles du travail secret appliqué par les organisations terroristes a également été trouvé, selon la même source.


Selon les premières informations de l'enquête, les suspects, qui ont prêté allégeance au prétendu calife de Daech, avaient l'intention de mettre en œuvre des projets terroristes visant des infrastructures vitales et des institutions de sécurité dans le cadre d'opérations de terrorisme individuel. De plus, les enquêtes ont révélé qu'un des suspects avait suivi des formations en zones montagneuses et forestières pour se préparer à exécuter son plan terroriste.


De plus, les premières informations de l'enquête indiquent qu'un des suspects avait tenté de rejoindre l'une des branches de Daech opérant dans la région du Sahel et du désert, avant de modifier son projet pour s'engager dans une action de sabotage à l'intérieur du pays au service de l'agenda de cette organisation terroriste.


Les quatre individus arrêtés sont actuellement placés en garde à vue sous la supervision du Parquet chargé des affaires terroristes afin de dévoiler l'intégralité de leurs projets et activités terroristes, ainsi que de suivre les possibles liens et connexions qu'ils pourraient avoir avec des organisations terroristes en dehors du Maroc.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu