logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Prix
Direction de la Concurrence : Saisie de 254 tonnes de produits impropres ou non conformes à la consommation

21.04.2022 à 16 H 26 • Mis à jour le 21.04.2022 à 16 H 26 • Temps de lecture : 2 minutes
Par

La commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle des prix et de la qualité a tenu ce mercredi, au siège de la Direction de la Concurrence des Prix et de la Compensation, sa 3ème réunion durant ce mois sacré de ramadan 1443, apprend-on d'un communiqué.


Présidée par le ministère de l’Économie et des Finances et en présence des départements ministériels chargés de l’Intérieur, de l’Agriculture, des Pêches Maritimes, de l’Industrie et du Commerce, de la Transition énergétique et des Établissements publics concernés, cette réunion a été consacrée à l'évaluation de l'état de l'approvisionnement en produits de base, des niveaux des prix et du bilan du contrôle durant la période allant du 1er Chaabane au 12 Ramadan 1423.


Selon les rapports et données disponibles, « les marchés sont approvisionnés de façon normale et l'offre disponible couvre largement les besoins en produits et denrées de consommation », précise le communiqué.


Concernant les prix observés, une stabilisation a été constatée au niveau de plusieurs produits durant la troisième semaine du mois de Ramadan, par rapport aux prix observés au cours de la deuxième semaine de ce mois sacré.


Les prix de quelques produits commencent même à baisser à l’instar de l’oignon vert dont le prix moyen à l’échelle nationale est passé de 4,50 à 4 dh le kilogramme, celui des pommes de terre est passé de 4,40 à 4,20 dh le kilogramme, celui des tomates a régressé, après les hausses enregistrées avant et au début de Ramadan, passant de 9,60 dh le kilogramme à 8,70 dh. D’autres produits enregistrent des tendances baissières notamment le poulet de chair, les épices et les oranges.


Le bilan des opérations de contrôle des prix et de la qualité des produits effectuées par les commissions mixtes locales de contrôle présidées par les walis et gouverneurs, a été effectué sur 91 695 points de vente.


En matière de réglementation des prix et de la qualité, 3 794 infractions ont été constatées, dont 790 ont fait l'objet de mises en demeure des contrevenants, et 3 004 ont été sanctionnées par des procès-verbaux.


Dans le détail, il s'agit de 1 407 infractions à la loi 31-08 sur les mesures de protection du consommateur, notamment le défaut d'affichage des prix, 623 infractions à la loi 104-12 sur la liberté des prix et de la concurrence, notamment la hausse illicite des prix réglementés, 866 infractions à la loi 77-15 portant sur l'interdiction des sacs en plastique, ainsi que 108 infractions aux textes relatifs à l'hygiène et la sécurité sanitaire.


De ce fait, 254 tonnes de produits impropres à la consommation ou non conformes aux normes en vigueur ont été saisis et détruits.


« La commission poursuivra la tenue régulière de ses réunions chaque mercredi pour suivre l’évolution des marchés, le niveau de l’approvisionnement et des prix et le bilan des interventions des commissions de contrôle pour faire face à toute forme de fraude, de monopolisation, de spéculation ou de manipulation des prix », conclut le communiqué.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu