logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Coopération
Énergies renouvelables et nucléaire : signature d’un mémorandum d’entente entre le Maroc et l’Arabie saoudite

09.05.2022 à 19 H 30 • Mis à jour le 09.05.2022 à 19 H 31
Par

Le mémorandum d’entente et l’accord-cadre de coopération conclus, lundi à Riyad, entre le Maroc et l’Arabie Saoudite pour l’usage pacifique de l’énergie atomique, offrent deux nouveaux cadres pour promouvoir et développer les relations entre les deux pays, notamment entre les deux ministères en charge de l’énergie, et l’ensemble des institutions et acteurs actifs dans ces deux domaines stratégiques, a souligné la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali.


Dans son allocution à l’issue de la cérémonie de signature, Benali a expliqué que ces accords visent à insuffler une nouvelle dynamique à la coopération dans ces deux domaines stratégiques afin d’encourager l’approche de transition vers la production et la consommation d’énergie propre et durable et développer le partenariat dans les domaines des utilisations pacifiques de l’énergie atomique, conformément aux législations des deux pays et aux obligations et engagements internationaux de chacun d’eux.


En matière d’énergies renouvelables, a-t-elle ajouté, il sera procédé à l’échange d’expériences et de connaissances, y compris celles de la société saoudienne Acwa Power.


Il sera également question de réfléchir sur les opportunités d’investissement et de financement dans les deux pays et sur les voies d’une coopération conjointe dans les domaines de la recherche, du développement et de la formation du Capital humain en la matière, poursuit Leila Benali.


En outre, la ministre a indiqué que les deux pays œuvrent à l’élaboration d’un plan pour des projets de recherche conjoints, pour leur financement et pour leur mise en œuvre dans le domaine des utilisations pacifiques de l’énergie atomique, y compris les travaux de conception, de construction et d’exploitation.


Ces exploitations sont relatives aux centrales et aux réacteurs nucléaires, à la gestion du cycle du combustible nucléaire et des déchets radioactifs, ainsi qu’à la sécurité et les garanties nucléaires, la radioprotection et la protection de l’environnement, explique-t-elle.


La ministre a également souligné que les deux parties ont également convenu de préparer les ressources humaines actives dans le domaine de l’énergie atomique, de les qualifier et d’échanger les expertises.


Elle a ajouté qu’il y avait un échange d’informations, de documents et de visites, et que les cadres du ministère de l’Énergie ont bénéficié de formations à Riyad. « La société Acwa Power a été sélectionné avec deux entreprises espagnoles en 2012 pour concevoir, développer, construire et exploiter la première centrale solaire qui relève du plan solaire intégré de Ouarzazate  », s’est félicitée la ministre, notant que la contribution de l’Arabie saoudite au financement du Fonds de développement énergétique en 2008 s’élevait à 500 millions de dollars.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu