Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Sondage
Etude BBC-Arab Barometer : 70 % des Marocains rêvent de quitter leur pays

24.06.2019 à 14 H 30 • Mis à jour le 24.06.2019 à 14 H 30
Par La rédaction
Migration, Religion, Relations Homme-Femme, Erdogan… : les réponses parfois inattendues des Marocains sur certaines questions de l’heure…

Un sondage réalisé par BBC News Arabic et Arab Barometer auprès de 25 000 personnes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord indique que plus de 70 % des Marocains rêvent de quitter leur pays. Selon le rapport, les facteurs économiques sont la principale cause de l’émigration, suivie de la corruption. Les hommes sont d’ailleurs les plus susceptibles d’envisager d’émigrer, note-t-on.


Fait saisissant, ce résultat rappelle en tous points un sondage similaire réalisé il y a 20 ans par Le Journal et le cabinet canadien Léger&Léger…


Concernant la religiosité, depuis 2013, le nombre de personnes se présentant comme non-religieuses au Maroc auraient augmenté de 3 % à 12 %. L’augmentation est plus forte chez les moins de 30 ans, parmi lesquels 18 % s’identifient comme non-religieux, explique l’étude.


Autre surprise concernant le Maroc, cette fois-ci positive. Près de 70 % des Marocains interviewées disent tolérer qu’une femme devienne cheffe du gouvernement, contre 40 % en Algérie par exemple. Concernant la vie domestique, moins de la moitié des Marocains pensent qu’un mari devrait toujours avoir le dernier mot en ce qui concerne les décisions familiales.


Les chiffres concernent également l’acceptation de l’homosexualité. Sa perception varie dans la plupart des habitants des pays arabo-musulmans interrogés. 21 % des Marocains interviewés disent l’accepter. Les meurtres d’honneur eux sont acceptés par 25 % des Marocains… 


Un sondage a également été réalisé concernant trois grandes figures de la scène internationale : Trump, Poutine et Erdogan. C’est ce dernier qui arrive en tête chez les Marocains qui, à 60 %, font part de leur vision positive de la personnalité. 25 % voient positivement Poutine contre seulement 1 % pour Trump.


Concernant la perception d’un pays comme étant une menace, les Marocains pointent à hauteur de 27 % Israël, 11 % les Etats-Unis et près de 32 % disent ne considérer aucun pays comme étant une menace.


Au Maroc, l’étude a été réalisée entre le 11 octobre et le 4 décembre 2018. Les questions ont été posées en arabe à des personnes dépassant l’âge des 18 ans. Réparties sur les 12 régions, les interviews ont notamment été menées par l’organisation 121 for Polling and Research basée en Tunisie.

Par La rédaction
Le Desk En continu