logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Parricide
France: le Marocain qui a décapité son père pourrait présenter « de potentiels troubles psychiatriques »

16.08.2022 à 09 H 32 • Mis à jour le 16.08.2022 à 09 H 52 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Le jeune marocain de 25 ans qui a décapité son père à l’arme blanche dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-Priest, près de Lyon, a été mis en examen ce lundi pour « meurtre sur ascendant », apprend-on de l'agence de presse française AFP.


« Tant devant les enquêteurs que devant le juge d’instruction, le mis en cause a reconnu les faits qui lui sont reprochés tout en apportant des explications confuses interrogeant sur de potentiels troubles psychiatriques », a précisé le parquet de Lyon.


Les magistrats ont sollicité « un examen psychiatrique de l’intéressé au moment de son incarcération à la Maison d’arrêt de Corbas (Rhône) afin qu'une détention en unité hospitalière spécialement aménagée puisse être envisagée », poursuit la même source.


L'enquête a été confiée à la Sûreté départementale du Rhône pour mieux comprendre les raisons de ce passage à l’acte « au moyen d’expertises psychiatriques et psychologiques », fait-on savoir.

 

Connu pour « des faits de droit commun, des différends familiaux sur fond d’alcool et stupéfiants », le mis en cause avait été interpellé ce dimanche vers deux heures du matin, puis placé en détention provisoire. Sa mère se trouvait au Maroc au moment des faits, rapporte l’AFP.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu