S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Partenariat
Guelmim-Oued Noun: le développement de ZAE lancé, 300 MDH mobilisés pour le début

08.04.2024 à 15 H 42 • Mis à jour le 08.04.2024 à 15 H 42 • Temps de lecture : 2 minutes
Par

Le ministère de l’Industrie et du Commerce et la région de Guelmim-Oued Noun ont signé ce 8 avril une convention de partenariat portant sur la réalisation de zones d'activités économiques (ZAE) dans plusieurs provinces de cette région. L’accord paraphé par Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et Mbarka Bouaida, présidente du conseil de la région prévoit tout un programme de développement des ZAE s’étalant sur la période 2024-2027, avec une contribution de l’ordre de 200 millions de dirhams (MDH) de la part du ministère et de 100 MDH de la région.


Ce programme, indique un communiqué du ministère, porte entre autres sur la réalisation de trois nouvelles zones d’activités économiques dans les provinces de Guelmim, Sidi Ifni et d’Assa Zag, en plus de l’achèvement de la zone d’activité économique de El Ouatia, et des travaux hors sites de la zone d’activités économiques cactopôle d’Asrir. Les trois nouveaux projets de zones d’activités économiques portent respectivement sur une superficie de 100 Ha pour la province de Guelmim, dont un projet d’achèvement des travaux hors sites de la cactopole, 80 Ha pour la commune de Sidi Ifni et 45 Ha pour la commune de Assa.


En vertu de cette convention, le ministère s’engage à appuyer la mise en œuvre de ce programme dans toutes les démarches nécessaires, alors que le conseil régional s’assigne d’assurer notamment la réalisation des études de positionnement, techniques et financières, la réalisation des travaux in-site et hors-site et la réalisation des travaux objet de la convention en fonction des études réalisées et des contrats conclus. L’acquisition du foncier nécessaire à la réalisation du projet revient aux collectivités territoriales qui s’engagent également à assurer l’appui nécessaire à la mise en œuvre du programme, précise-t-on.


Le programme établi vise à améliorer l’attractivité territoriale de la région et renforcer leur compétitivité économique dans différents domaines. Ces investissements permettront ainsi d’exploiter le potentiel de ces provinces qui commencent d’ores et déjà à attirer l’intérêt des investisseurs, notamment le domaine énergétique, et surtout de l'hydrogène vert. Comme expliqué précédemment par Le Desk, El Ouatia en particulier est subitement remise en selle au vu de ses atouts pour devenir un véritable hub de la région, surpassant en attractivité industrielle Tan Tan, mais aussi la capitale de la région, Guelmim. La ville est aussi perçue comme un potentiel terminal mondial d'hydrogène et d'ammoniac verts pour l'export dans le cadre du gigantesque projet de TotalEren à Tilemzoune dont l'existence et le détail ont été révélés par Le Desk.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu