Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Rif
Hirak: le groupe de Casablanca accepte massivement d’aller en appel

05.07.2018 à 21 H 23 • Mis à jour le 05.07.2018 à 21 H 23
Par La rédaction

A la veille de la date butoir fixée par la loi, 52 des 53 condamnés du Hirak faisant partie du groupe de Casablanca ont finalement cédé aux sollicitations de leur défense et pour certains de leurs familles et ont ainsi accepté de faire appel à leurs condamnations prononcées au soir du 26 juin.


Nasser Zafzafi fait partie de ceux qui ont été convaincu de plaider en appel alors que son père avait déclaré dans une interview à l’agence de presse espagnole EFE qu’il ne le ferait pas, ni ne demanderait une grâce royale.


Seule exception, Rabie El Ablaq, contributeur durant les événements du Rif au site Badil.info, condamné à cinq ans de prison ferme, a quant à lui refusé de faire appel de sa condamnation. Il avait, selon des sources judiciaires, entamé une nouvelle grève de la faim qui lui a valu une hospitalisation.

Par La rédaction
Le Desk En continu