logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Enquête
Hospitalisation de Brahim Ghali: le tribunal de Saragosse acquitte Laya

27.05.2022 à 10 H 33 • Mis à jour le 27.05.2022 à 10 H 35
Par

Le tribunal provincial de Saragosse a clôturé ce jeudi, l’affaire ouverte contre l’ancienne ministre des Affaires étrangères Arancha Gonzalez Laya, pour l’entrée illégale présumée du chef du front Polisario, Brahim Ghali, en Espagne, apprend-on de l’agence de presse espagnole EFE.


Suite à cela, Gonzalez Laya a déclaré ce vendredi qu’elle l’accueillerait une fois de plus sur le territoire espagnol pour une question « humanitaire ». Pour rappel, Brahim Ghali avait été traité à l’hôpital de Logroño après avoir été infecté par le Covid-19.


Depuis que l’enquête est ouverte, plusieurs responsables ont été interrogés, notamment Camillo Villarino, directeur de cabinet de l’ancienne ministre, qui a avoué avoir protéger l’entrée discrète de Ghali.


L’armée espagnole a également fait l’objet d’une enquête, car le passeport de Ghali n’a pas été contrôlé au moment des faits, sur ordre de Gonzalez Laya.


Cela avait marqué le début de la crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc. En effet, le Royaume estimait que l’hospitalisation de Ghali était « un acte prémédité de l’Espagne ».


Alors que Gonzalez Laya est désormais blanchie dans cette affaire, le Maroc et l’Espagne sont à un nouveau tournant des relations, depuis la lettre de Pedro Sánchez, président du gouvernement espagnol, au roi Mohammed VI.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu