S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Gaz
KSR-21: les dernières approbations obtenues, SDX Energy passe à la production

29.04.2024 à 10 H 22 • Mis à jour le 29.04.2024 à 10 H 22 • Temps de lecture : 2 minutes
Par

Prêt pour passer à la production depuis janvier dernier, le projet KSR-21 porté par SDX Energy au Gharb du Maroc vient d’obtenir les dernières autorisations gouvernementales nécessaires.  La société basée à Londres, qui possède un portefeuille d'actifs d'exploration, de développement et de production de gaz dans le Royaume, a confirmé ce 29 avril l’aboutissement du processus réglementaire et le lancement officiel de la production de gaz à partir de ce puits.


Le puits KSR-21, qui a été foré et testé « avec succès » au quatrième trimestre 2023, a été raccordé à l'infrastructure existante en début de cette année. Un accord d’achat du gaz avec Dika Morocco Africa (DMA) déjà en poche, la société n’attendait que les approbations pour entamer la production.


SDX Energy renouvelé cet accord de prépaiement du gaz conclu en septembre dernier avec la filiale du Chinois CITIC Dicastal. Conclu pour permettre à SDX le financement de ses opérations de forage au niveau du puits KSR-21 l’accord renouvelé portera sur un montant supplémentaire de 2,1 millions de dollars (M $) (outre les 2 M $ prévus dans le cadre de l’accord initial) pour les livraisons de gaz au premier trimestre 2024. Un accord de prépaiement à long terme est aussi en cours de négociations, ajoute la société.


Pour rappel, le puits de développement vertical a été foré jusqu'à une profondeur totale prévue d'environ 1 950 mètres, avait-on précisé. En utilisant la sismique 3D existance, le puits cible un prospect bien défini au sein de la formation principale de Hoot, qui est le principal producteur de sable dans la région.


Le début de la production au niveau de KSR-21 intervient quelques jours après que la compagnie a annoncé la finalisation de la première transaction dans le cadre de son désengagement du marché égyptien. La sortie de l’Égypte vise justement à permettre à SDX Energy de se concentrer sur le développement de ses projets au Maroc, où elle est le «  seul producteur indépendant de gaz  » et où le potentiel est « important », comme rapporté précédemment par Le Desk. Ainsi, après la découverte des quantités commerciales de gaz lors au niveau du puits d'exploration BMK-1 en mars dernier, SDX Energy a démarré en ce mois d'avril les opérations de forage du puits Beni Malek-2 (BMK-2), à environ 1,5 kilomètres du BMK-1. La

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu