S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Agro-industrie
La production marocaine d’huile d’olive devrait augmenter de 25%

28.08.2022 à 11 H 32 • Mis à jour le 28.08.2022 à 11 H 32 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Huile d'olive

La production marocaine d'huile d'olive devrait augmenter de 25 % à la fin de 2022 selon les dernières données de la Commission européenne (CE) qui prévoit une augmentation de 40 000 tonnes, souligne la presse spécialisée.


Dans ses perspectives du printemps 2022 pour les produits agricoles, la CE note que la production mondiale d'huile s'est largement redressée dans les pays non membres de l'UE. Dans les principaux pays producteurs d'olives à huile, celle-ci a largement augmenté ou est restée stable. La production de la Tunisie a augmenté de 70 %, celle du Maroc de 25 %, tandis que celle de la Turquie est restée stable, indique le rapport.


Malgré la reprise des niveaux de production, les prix de l'huile d'olive restent supérieurs de 15 % à la moyenne quinquennale. Ils se situent actuellement entre 320 et 330 euros pour 100 kilogrammes, selon le rapport. La production d'huile d'olive est un important sous-secteur de l'agriculture au Maroc, son industrie emploie 380 000 personnes et détient une part de 19 % du marché national des huiles comestibles.


Les exportations d'huile d'olive ont généré environ 1,8 milliard de dirhams (MMDH) en moyenne annuelle entre 2013 et 2017, avec à la clé de nouveaux débouchés comme le marché britannique. L'industrie est au cœur des réformes agricoles, celle du Plan Maroc Vert suivie de Génération Green 2020-2030, visant à porter les exportations globales du secteur à 60 MMDH d'ici 2030.


Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'industrie marocaine de l'huile d'olive a encore un long chemin à parcourir. Malgré le potentiel du pays à être un producteur mondial d'huile d'olive, les habitudes de consommation des Marocains ayant changé depuis de nombreuses années. Selon les données d'enquête citées dans The Olive Oil Times, seulement 4 % de la population marocaine connaît la différence entre l'huile d'olive extra vierge et les huiles d'olive non vierges.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu