Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Sahara
L’Algérie avertit la Minurso d’un risque d’enlèvement d’étrangers à Tindouf

02.12.2019 à 14 H 09 • Mis à jour le 02.12.2019 à 14 H 09
Par La rédaction

Le gouvernement algérien a lancé une alerte de sécurité destiné à la Mission des Nations unis au Sahara occidental (Minurso) indiquant un plan en vue de kidnapper des étrangers dans les camps de réfugiés (contrôlés par le Front Polisario, ndlr) et dans les zones à l’est du mur de sable (des Forces armées royales, ndlr) recommandant une série de mesures visant à protéger les membres de la mission onusienne.


Les recommandations interviennent sur la base « d’informations relatives à la préparation d’enlèvements d’étrangers des camps de réfugiés et des zones situées à l’est du mur de sable et à la mise en place d’un plan ciblant les intérêts espagnols dans les camps », indique le gouvernement dans une missive adressée à la Minurso.


Le gouvernement recommande notamment d’« arrêter tout mouvement après 22h (couvre-feu à 22h) sauf dans les cas d’urgence. Tout mouvement après 22h devrait se faire sous escorte », de « respecter les procédures et les protocoles de mouvement établis » ou encore de « suivre les procédures établies pour garer les véhicules de l’ONU ».

Par La rédaction
En partenariat avec TSA
Le Desk En continu