Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Tensions
L’armée américaine signale un incident aérien avec le Venezuela

22.07.2019 à 08 H 21 • Mis à jour le 22.07.2019 à 10 H 26
Par Reuters

L’armée américaine a accusé dimanche un avion de combat vénézuélien d’avoir suivi « de manière agressive » l’un de ses avions de reconnaissance dans l’espace aérien international.


L’incident s’est produit vendredi au-dessus de la mer des Caraïbes, a indiqué l’armée dans un communiqué.


« Un chasseur de fabrication russe a suivi de manière agressive un EP-3 Aries (de l’US Navy) à une distance dangereuse pendant une période de temps prolongée, menaçant la sécurité de l’équipage et mettant en danger la mission de l’EP-3 », a déclaré l’armée.


Cet incident, ajoute l’US Army, prouve le « mépris » du gouvernement du président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro pour les conventions internationales et « démontre le soutien militaire irresponsable de la Russie à ce régime illégitime ».


Le Venezuela a répondu dans un communiqué que l’EP-3 avait violé son espace aérien près de l’aéroport de Maiquetia, qui dessert Caracas. L’avion de reconnaissance a été détecté vendredi matin et n’a pas signalé sa présence aux autorités, a déclaré l’armée vénézuélienne dans un communiqué.


A 11h33 locales (15h33 GMT), deux avions de combat vénézuéliens ont décollé, l’ont intercepté puis accompagné en dehors de l’espace aérien du Venezuela, a ajouté l’armée.


Les Etats-Unis soutiennent ouvertement le chef de l’opposition Juan Guaido, qui s’est autoproclamé président par intérim en janvier dernier.


Le jour de l’incident signalé par l’US Army, Washington annonçait des sanctions contre quatre hauts responsables du contre-espionnage militaire vénézuélien.

Par Reuters
Le Desk En continu