Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Attentat
L’attaque d’Avignon est l’œuvre d’un homme proche de l’extrême droite

29.10.2020 à 21 H 06 • Mis à jour le 29.10.2020 à 21 H 41
Par
Contrairement à une information diffusée par Europe 1, l’homme abattu à Avignon n’a pas crié « Allah Akbar ». L’assaillant serait proche d’un groupe d’extrême droite.

L’homme abattu par la police française à Avignon n’était pas terroriste islamiste. « Nous avons plus affaire à un déséquilibré, qui semble proche de l’extrême droite et a fait des séjours en psychiatrie. Il n’y a pas de revendication », a déclaré le procureur de la République d’Avignon Philippe Guemas, cité par Mediapart.


En effet, selon le site d’investigation, « l’homme de 33 ans qui a été abattu par la police après avoir menacé d’une arme de poing un commerçant maghrébin portait une veste bleue siglée du logo « Defend Europe » du groupuscule d’extrême droite Génération identitaire ».


Une révélation qui dément une information d’Europe 1, qui a annoncé ce matin que l’homme avait crié « Allah Akbar ». « Il n’a rien dit en s’avançant vers les policiers », rectifie le procureur. Plus tard dans la journée, Europe 1 a publié un disclaimer expliquant que « contrairement à ce qui a été initialement annoncé, l’homme abattu n’a pas crié “Allah Akbar”  et aucune revendication religieuse n’a été prononcée ».

Par
Le Desk En continu