logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Covid-19
Le Maroc a reçu 300 000 doses de vaccin du dispositif Covax

08.04.2021 à 22 H 58 • Mis à jour le 08.04.2021 à 23 H 09
Par

Le Maroc a bénéficié d’une première allocation de vaccin anti-Covid19 dans le cadre du mécanisme Covax, a annoncé jeudi le ministère de la santé, soulignant que des doses complémentaires seront allouées au Royaume dans les semaines à venir.


« Le Maroc a pu bénéficier, grâce au mécanisme Covax, d’une première allocation en vaccins contre le virus de la Covid-19, qui lui est consacrée. Des doses complémentaires lui seront allouées dans les semaines à venir dans le cadre de ce même dispositif », affirme le ministère dans un communiqué.


Selon les données publiques de l’UNICEF, et précédemment relayées par Médias24, il s’agit d’un peu plus de 300 000 doses reçues (307 200) sur une quantité commandée de plus de 500 000 doses, l’allocation Covac destinée au Maroc totalisant 1,6 million de doses.


Il s’agit d’une complémentarité d’approvisionnement en vaccins anti-Sars-CoV-2 qui permettra au Royaume de mener à bien la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 lancée depuis le 28 janvier 2021, conformément aux instructions royales.


Le Maroc a participé au mécanisme COVAX, mis en place en fin 2020 par GAVI « Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation », en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé, l’UNICEF et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies ainsi que d’autres partenaires, rappelle la même source, notant qu’il s’agit d’une initiative mondiale qui collabore avec les gouvernements et les fabricants pour garantir la disponibilité des vaccins utilisés pour limiter la propagation de la pandémie Covid-19.


A l’heure actuelle, le mécanisme COVAX a permis à plus de 100 pays participants de bénéficier d’un accès rapide et équitable à des doses de vaccins sûrs, efficaces et reconnus par l’OMS, qui couvriront jusqu’à 20 % de la population de chaque pays, et ce, malgré la demande accrue et la disponibilité réduite en vaccins, conclut le communiqué.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu