Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Normalisation
Les Émirats arabes unis annulent le sommet prévu avec Israël et les États arabes

18.03.2021 à 08 H 00 • Mis à jour le 18.03.2021 à 08 H 00
Par

Premier coup de froid dans les relations diplomatiques entre Israël et les Émirats. Le pays du golfe a décidé ce 18 mars de suspendre l’organisation du sommet prévu avec l’État hébreu et les États arabes, rapporte Axios. La raison étant la protestation des émirats face aux tentatives du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d’utiliser le prince héritier d’Abou Dhabi, Mohamed ben Zayed (MBZ) dans sa campagne électorale.


Il y a trois semaines, le responsable israélien avait affirmé, par téléphone à MBZ, vouloir tenir une cérémonie de signature de l’accord des relations diplomatiques israélo-soudanais à Abou Dhabi, rappelle le média américain. Les Émirats avaient accepté, à condition que l’administration Biden participe. Ce que les Américains ont accepté. Une seule condition émise par Washington cependant : que la signature ait lieu après la campagne électorale, indique-t-on. Une condition qui ne correspond pas à l’agenda politique du dirigeant israélien.


Axios souligne l’insistance de Netanyahu à se rendre à Abou Dhabi, pour soigner son image à l’approche des élections. Le Premier ministre israélien n’a pas hésité en plus à publiquement affirmer, et à différentes reprises, que MBZ était prêt à investir 10 milliards de dollars en Israël. Ce qui n’a pas été du goût des Émiratis. Pour rappel, Netanyahu devait se rendre aux Émirats arabes unis il y a une semaine, avant que la visite ne soit annulée en raison d’une crise avec la Jordanie.


« Le sommet aura lieu à un moment donné, mais seulement après que la situation politique en Israël soit clarifiée et lorsqu’on saura si Netanyahu, s’il reste au pouvoir, parviendra à apaiser la colère émiratie », conclut Axios.


En décembre, Netanyahu avait essayé de faire venir Mohammed VI en Israël. Dans un premier temps, une invitation avait adressée par Meir Ben-Shabbat lors de sa visite au Maroc, le 22 décembre. Quelques jours plus tard, l’invitation avait été officialisée lors d’un entretien téléphonique.



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu