S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Gouvernement
Maroc digital 2030: la Commission chargée du développement numérique tient sa première réunion

07.02.2024 à 17 H 23 • Mis à jour le 03.04.2024 à 14 H 56 • Temps de lecture : 2 minutes
Par

La première réunion de la Commission nationale pour le développement numérique s’est tenue ce 7 février à Rabat. Présidée par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, cette réunion a été l’occasion de présenter les orientations générales du développement numérique - Maroc Digital 2030, apprend-on d’un communiqué officiel.


Cette stratégie s’inscrit en droite ligne avec les orientations royales appelant à mettre à profit le développement numérique, notamment en encourageant les jeunes marocains à développer des solutions numériques marocaines répondant aux besoins et contribuant à la création d’opportunités d’emploi. Elle a été élaborée selon une approche participative, concrétisée par une série de rencontres consultatives régionales avec les différents acteurs du secteur du numérique.


Ainsi, ses priorités s’articulent autour de deux piliers, dont le premier consiste en la digitalisation des services publics, qui vise à accélérer la cadence de numérisation des services publics en veillant à leur qualité, à travers une méthodologie centrée autour de l’usager, qu’il soit citoyen ou entreprise. Quant au deuxième pilier, il s’agit de l’injection d’une dynamique nouvelle dans l’économie numérique en vue de développer des solutions numériques marocaines et créer de la valeur et des emplois. Ce pilier s’articule autour de trois principaux axes, à savoir développement du secteur de l’offshoring, l’édification d’un écosystème dédié aux entreprises en développement et l’accompagnement de la digitalisation des petites et moyennes entreprises.


Ce deuxième volet repose sur trois fondements, dont le développent des talents numériques. Cela passera par la formation d’un plus grand nombre de jeunes compétences dans les différents domaines de la digitalisation et des technologies de l’information au moyen de formations universitaires, professionnelles, au niveau d’écoles de programmation et à travers des programmes de requalification, en veillant à l’adéquation de ces formations avec les exigences du marché de l’emploi.


Le deuxième fondement est le « cloud computing », dont le développement des prestations demeure nécessaire pour répondre aux attentes des secteurs public et privé, explique le communiqué.


Le troisième fondement concerne la couverture en réseaux de téléphonie et d’internet, en mettant l’accent sur la couverture de l’ensemble des zones du monde rural en réseau internet et réseau de téléphonie mobile, en veillant au renforcement de l’implantation des réseaux de fibres optiques et en adoptant la technologie 5G à moyen terme.


L’accent a aussi été mis lors de cette réunion sur l’importance que revêt l’intelligence artificielle, qui figure parmi les orientations générales du développement numérique - Maroc digital 2030, ainsi que sur les possibilités qu’elle offre pour l’amélioration de la qualité des prestations publiques, en vue de faire du royaume développeur d’intelligence artificielle.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu