S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Menaces à la bombe: après la Belgique, le suspect marocain visait aussi le Canada

01.12.2023 à 12 H 08 • Mis à jour le 01.12.2023 à 12 H 08 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Le Marocain soupçonné de cyber-extorsion et arrêté en ce début de semaine, à la suite d’alertes à la bombe en début de semaine en Belgique, est aussi derrière des menaces similaires au Canada. Selon la presse canadienne, la Police provinciale de l’Ontario croit que cette personne est aussi responsable des alertes lancées en début novembre dans la province.


« L’enquête dans notre province [...] a donné aux enquêteurs de grandes raisons de croire que l’individu du Maroc est aussi responsable des menaces et de la perturbation majeure en Ontario », a commenté la police, pour qui les deux affaires en Belgique et au Canada sont étroitement liées.


La province a en effet vécu un scénario semblable à celui rapporté en Belgique. Le 1er novembre, de nombreuses écoles et d'autres établissements publics de la province ont reçu des menaces à la bombe, avec des demandes de rançon en échange d’informations sur l’emplacement de bombes. Suite à quoi, ces établissements ont été évacués ce jour-là, alors que certaines écoles ont même décidé de ne pas ouvrir leurs portes les jours suivants.


La police provinciale, avait toutefois rassuré la population, précisant qu’elle n’agissait « que par précaution ». Les établissements en question inspectés, aucune bombe n’a été trouvée par la suite dans les écoles et les établissements visés.


Pour rappel, le mardi dernier, et suite aux investigations sur le terrain, la police judiciaire marocaine a interpellé un employé dans un centre d’appel âgé de 42 ans, après qu’il a été soupçonné d’être l’auteur des menaces à la bombe qui ont visé plusieurs établissements publics, et notamment des écoles en Belgique. Ce dernier a été mis en garde à vue, alors que l’enquête mené par le parquet se poursuit. En Belgique aussi, les autorités continuent leur enquête, qui devrait désormais se poursuivre avec la collaboration des autorités canadiennes, selon des sources médiatiques.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu