Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Anti-terrorisme
« Petit Chapori », lieutenant d’un ex-milicien du Polisario, recherché par Washington

28.06.2021 à 13 H 35 • Mis à jour le 28.06.2021 à 16 H 44
Par

Le Département d’État américain a annoncé ce 28 juin l’inclusion d’Ousmane Illiassou Djibo, connu sous le nom de Petit Chapori, au sein de la liste des personnes considérées terroristes par le département du Trésor des États-Unis. De ce fait, il sera impossible à tout ressortissant américain d’effectuer des transactions avec Djibo. Ses propriétés et ses intérêts aux États-Unis seront par ailleurs bloqués.


Nigérien de nationalité, Petit Chapori est un dirigeant de l’organisation État-islamique du Grand Sahara (EIGS). Il opère au sein de la région de Ménaka au Mali. Le département d’État le présente comme étant un proche collaborateur et lieutenant-clé du leader de l’EIGS, Adnan Abu Walid al-Sahrawi, connu pour avoir été actif au sein du Polisario dans les années 80, avant de rejoindre le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest d’Al Qaida, fusionnant par la suite et donnant Al Mourabitoun, groupe d’Al Qaida. Al-Sahrawi avait par la suite prêté allégeance à Daech en 2015.


Djibo a notamment dirigé plusieurs attaques et opérations de kidnapping au Niger et ses alentours, fait savoir Washington, ajoutant avoir pris en otage 6 soldats nigériens en mai 2019 puis mené l’attaque, en juillet 2019, contre les forces armées nigériennes.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @soufianesbiti
Le Desk En continu