S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Exploration
Predator Oil & Gas entre en pourparlers pour la vente de gaz dans son projet de Guercif

06.10.2023 à 10 H 45 • Mis à jour le 06.10.2023 à 10 H 45 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Predator Oil &  Gas Holdings PLC , qui exploite un réservoir onshore de Guercif et prospecte du gaz tertiaire à moins de dix kilomètres du gazoduc maghrébin a annoncé jeudi avoir ouvert des discussions exploratoires avec un groupe axé sur les activités énergétiques en aval pour potentiellement vendre sa part du gaz produit au puits de Guercif.


La société pétrolière et gazière basée à Jersey a déclaré qu’afin d'accélérer le calendrier des négociations pour la vente de sa part de gaz, celle-ci modifierait son programme de tests sans plate-forme.


Cela signifie que le puits MOU-3 sera désormais le premier puits à être testé, aidant Predator à maximiser les débits de gaz afin de définir les paramètres commerciaux pour la vente de gaz.


Pour éviter plus de délais, Predator a décidé de tester les MOU-3 et MOU-1 à l'aide de pistolets perforateurs classiques au lieu d’un système qui tardait à lui être livré.


La junior s'est déclaré « confiante » que le programme d'essais fournirait les résultats nécessaires pour faire progresser les négociations commerciales pour l'enlèvement de sa part du futur potentiel gazier.


Ce projet représente une étape cruciale dans la stratégie de Predator au Royaume. Début août, l’entreprise a annoncé son intention de lever 9 millions de dollars, grâce à une émission d’actions, afin de compléter un programme d’essais dans plusieurs puits, dans le cadre de l’accord sur le pétrole de Guercif.


De plus, le focus sur les projets à venir a été souligné, notamment l'évaluation ascendante de la cible jurassique rencontrée dans le MOU-4. Une visite sur le terrain était prévue en automne, dans le but d'évaluer le potentiel de réservoir sur toute l'étendue d'intérêt des expositions de surface jurassiques situées au sud de la zone de licence de Guercif.


Plus tôt cette année, au mois de juin, Predator avait revu à la hausse le potentiel de gaz de son site dans la même région, alors que les opération de forage et d’exploration au niveau du puits MOU-3 dans le bassin de Guercif ont été achevées avec succès.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu