S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Exploration
Predator Oil & Gas : les premiers tests du puits de Guercif prévus avant le 25 janvier

12.01.2024 à 11 H 25 • Mis à jour le 12.01.2024 à 11 H 25 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Predator Oil &  Gas Holdings PLC a déclaré ce 12 janvier qu'elle avait entièrement couvert ses besoins financiers pour tous ses engagements fermes de 2024.


La société pétrolière et gazière basée à Jersey, qui se concentre sur le Maroc, Trinidad et l'Irlande, a déclaré que la phase 1 des tests de puits sans plate-forme Guercif devrait commencer avant le 25 janvier, la phase 2 utilisant la plate-forme Sandjet étant prévue d'ici mars. Jusqu'ici Predator faisait face à des contraintes liées à des autorisations administratives.


En outre, la junior s'attend à ce que les reconditionnements au premier semestre 2024 génèrent un bénéfice brut net d'exploitation de 3,1 millions de dollars au cours des 12 mois allant du second semestre 2024 au premier semestre 2025.


Le président exécutif, Paul Griffiths, a déclaré que « l'ajout d'un important actif d'évaluation et de développement sur le terrain, presque vierge, à Trinidad offre à la société le potentiel de générer des flux de trésorerie fortement positifs en 2024 pour contribuer de manière organique au développement ultérieur de ses actifs ».


Début août, l’entreprise a annoncé son intention de lever 9 millions de dollars, grâce à une émission d’actions, afin de compléter son programme d’essais dans plusieurs puits, dans le cadre de l’accord sur le pétrole de Guercif.


En juin dernier, Predator avait revu à la hausse le potentiel de gaz de son site dans la même région, alors que les opérations de forage et d’exploration au niveau du puits MOU-3 dans le bassin de Guercif avaient été achevées avec succès.


Par ailleurs, suite à un cycle de négociations, l'entreprise a annoncé avoir signé un accord de négociation exclusive de 12 mois avec Afriquia Gaz SA pour un accord de vente de gaz et de collaboration juridiquement contraignant.


La société a indiqué que dans le cadre de cet accord, Predator vendrait du gaz naturel comprimé provenant de sa licence de Guercif.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu