Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Musées
A Rabat, l’exposition «Le Maroc à travers les âges» jusqu’au 30 janvier 2021

20.10.2020 à 14 H 50 • Mis à jour le 20.10.2020 à 14 H 50
Par

Le musée de l’Histoire et des civilisations abrite, jusqu’au 30 janvier 2021, l’exposition « Le Maroc à travers les âges », qui dévoile un parcours riche de plus de 450 objets archéologiques et retrace l’histoire millénaire au Maroc, a indiqué mardi la Fondation Nationale des Musées (FNM) dans un communiqué.


Trois parties majeures structurent l’exposition, de l’Acheuléen au 19ème siècle, en passant par les différentes civilisations préhistoriques, antiques et médiévales, a précisé la FNM.


Les périodes paléolithiques, néolithiques et celle de l’âge des métaux sont représentées à travers des artefacts témoignant sur la présence humaine au Maroc et des indices de la culture matérielle de ces différentes cultures préhistoriques, a fait savoir la même source, soulignant que le crâne du premier Homo Sapiens connu, découvert à Jebel Ighoud et qui a été redaté en 2017, à 315 000 ans avant le présent est particulièrement mis en valeur dans cette nouvelle édition de l’exposition permanente.


La présence phénicienne, la civilisation maurétanienne et la culture romaine de l’Antiquité sont montrées par le biais d’une collection d’objets en bronze, en céramique et en marbre et des bijoux en or, a précisé la FNM, ainsi que des reliques de l’époque dite de transition, délimitée entre l’ère antique et l’avènement de l’Islam, témoignant des rituels religieux juifs et chrétiens qui étaient pratiqués pendant cette période au Maroc.


La FNM a indiqué que les artefacts médiévaux, dont des monnaies en or, des céramiques, des outils scientifiques et des éléments architecturaux, sont également exposés et qui permettent de découvrir le Maroc sous les différentes dynasties islamiques : Idrissides, Almoravides, Almohades, Mérinides et Alaouites.


Dans un patio à ciel ouvert, poursuit la FNM, sont présentés des ensembles lapidaires composés de gravures rupestres, d’inscriptions libyques et latines, des stèles votives antiques et des stèles prismatiques islamiques, relevant qu’un espace dédié aux œuvres antiques en marbre blanc et en bronze renferme des chefs-d’œuvre de la sculpture romaine découverts au Maroc, permettant de découvrir, entre autres, les célèbres pièces de bronzes de Juba II, du général Caton et des éphèbes, tous provenant des colonies romaines antiques, comme Volubilis.


Histoire et civilisations du Maroc propose des œuvres qui ne sont pas souvent accessibles de par leur lieu de conservation afin de les remettre en lumière, mais aussi en contexte. Ainsi, le musée de l’Histoire et des Civilisations permet de découvrir un parcours rationalisé et pédagogique, une synthèse de l’histoire multimillénaire du territoire marocain et de ses différentes civilisations offrant un véritable voyage à travers les âges.


Le Musée de l’histoire et des civilisations anciennement, musée archéologique de Rabat a été créé dans les années 1920 et est destiné à évoquer l’histoire du Maroc depuis la Préhistoire jusqu’à l’époque islamique, en passant par les époques phénicienne et romaine. Il abrite des œuvres découvertes en particulier à Volubilis, notamment le fameux buste du Roi Juba II, et il expose également des pièces rares provenant de différentes régions du Maroc (Fès, Salé, Moyen Atlas, Rif), a conclu le communiqué.

Par
Le Desk En continu