logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Diplomatie
Rupture de la coopération algéro-espagnole : Madrid « regrette » la décision d’Alger

08.06.2022 à 18 H 37 • Mis à jour le 08.06.2022 à 18 H 37 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Suite à la décision adoptée ce 8 juin par l’Algérie envers l’Espagne, le gouvernement espagnol dit « regretter l'annonce faite par la présidence de la république algérienne concernant sa décision de suspendre le Traité d'amitié, de bon voisinage et de coopération », selon des sources diplomatiques consultées par Le Desk.


« Le gouvernement espagnol réaffirme son plein attachement au contenu du Traité et aux principes qui le sous-tendent, reflétés dans son préambule et en particulier le "strict respect des buts et principes de la Charte des Nations Unies et les principes du  droit  international en tant qu'éléments fondamentaux pour le maintien de la paix, de la sécurité et de la justice dans la société internationale, en particulier les principes d'égalité souveraine des États, de non-ingérence dans les affaires intérieures et de respect du droit inaliénable des peuples à disposer d'eux-mêmes », ajoutent les mêmes sources.


« Le gouvernement espagnol considère l'Algérie comme un pays voisin et ami et réitère son entière disponibilité à continuer à entretenir et à développer les relations privilégiées de coopération entre les deux pays, au profit des deux peuples », concluent-elles.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu