logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Aérien
Ryanair va accroître ses vols d’hiver à destination du Maroc pour compenser le reflux de British Airways

23.08.2022 à 13 H 50 • Mis à jour le 23.08.2022 à 13 H 50 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Alors que British Airways a récemment annoncé une réduction de son programme d'hiver de 10 000 vols au départ d'Heathrow à Londres, son concurrent low-cost


Ryanair augmente sa capacité hivernale de plus d'un million de sièges à destination et en provenance de 20 aéroports britanniques.


Les vols supplémentaires desserviront le Maroc, mais aussi l'Espagne, l'Italie, le Portugal, la Grèce et la France à partir d'aéroports tels que Stansted, Gatwick, Manchester, Birmingham, Bristol, Glasgow et Édimbourg.


Ryanair s'attend désormais à voir son trafic annuel passer d'un objectif initial de 165 millions à plus de 166,5 millions de passagers.


Pour rappel, la compagnie irlandaise qui avait consolidé en février dernier son partenariat avec l’Office national marocain du Tourisme (ONMT) connecte le Maroc depuis 51 aéroports européens vers 10 destinations marocaines, et représente un acteur de premier plan pour le développement des lignes point à point Europe-Maroc, avec plus de 117 routes.


Avec plus de 2,5 millions de sièges par an et un tiers des parts de marché de l’aérien sur le Maroc (chiffres 2019 avant crise sanitaire), la compagnie est leader en termes de capacité sièges sur la destination (hors hub de Casablanca).


De plus, Ryanair avait ouvert une base aérienne à Agadir à la suite d’un accord ratifié avec l’ONMT, permettant à la compagnie de baser deux avions et impliquant une injection massive de capacité en sièges vers Agadir. La compagnie low-cost irlandaise a de plus renforcé son partenariat avec JC Aircraft pour la maintenance de ses appareils au Maroc.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu