logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Immigration
Sánchez se dit prêt à « rendre des comptes » concernant l’assaut de Melilla

29.06.2022 à 12 H 17 • Mis à jour le 29.06.2022 à 12 H 17
Par

Pedro Sánchez, président du gouvernement espagnol, a déclaré que l’assaut de la frontière entre Nador et Melilla est « une tragédie », déplorant « la perte de vies humaines », lors d’une interview accordée à la radio espagnole Cadena SER.


« Vous ne pouvez pas raisonner avec les sentiments. Pour éviter des tragédies comme celles de Nador, ce que nous devons faire, c’est travailler au Soudan. La politique migratoire peut être sûre, pour renforcer nos frontières, mais nous devons aussi travailler dans les pays d’origine », a-t-il annoncé, faisant allusion aux 133 migrants qui séjournent actuellement au Centre temporaire pour migrants (CETI) de Melilla, qui sont à majorité Soudanais.


« Nous devons nous mettre à la place de tous les acteurs de la tragédie que nous avons malheureusement subie. L’Espagne est le seul pays de l’UE à avoir une frontière terrestre avec l’Afrique. Lorsque vous parlez aux autorités marocaines, elles ont également un problème avec la migration irrégulière et les mafias », a ajouté Sánchez.


Il se dit prêt à « rendre des comptes », car selon lui, « tous les gouvernements démocratiques » doivent être tenus pour responsables, malgré le fait « qu’ici les mafias sont responsables de la tragédie », comme il l’avait précédemment déclaré

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu