logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Mobilité
Sécurité routière: réduction de 50 % d’accidents mortels à l’horizon 2026

19.02.2022 à 09 H 56 • Mis à jour le 19.02.2022 à 10 H 09 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a présidé les travaux de la réunion du Comité permanent de la sécurité routière, vendredi à Rabat, à l'occasion de la Journée nationale dédiée à cette cause.


Lors de cette réunion qui a mobilisé de hauts responsables des administrations et établissements publics concernés, de la Direction générale de la sureté nationale (DGSN), de la Gendarmerie royale, ainsi que la Direction générale de la protection civile, il a été question d'examiner les statistiques des accidents de la circulation.


Pour rappel, l'année 2021 est la dernière du premier plan d’actions quinquennal de la stratégie nationale de sécurité routière pour la période 2017-2026. L'objectif étant de réduire de 50 % le nombre des tués, victimes des accidents de la circulation, à l’horizon de 2026, et 25 % à l’horizon 2021.


Or, en 2019, une baisse de seulement 3 % d'accidents mortels a été enregistrée. Abdeljalil a invité toutes les parties prenantes «  à redoubler leurs efforts et à mobiliser les moyens nécessaires pour garantir l’atteinte des objectifs du deuxième quinquennat ».


Le plan en question englobe plusieurs projets relatifs à l’aménagement des infrastructures routières, l'amélioration de l’état mécanique des véhicules, l'encadrement du comportement humain, le renforcement du contrôle routier, le renforcement des capacités par la formation, la communication et la sensibilisation au profit des usagers de la route, ainsi que l’amélioration des conditions de prises en charge des victimes des accidents de la circulation, selon un communiqué du ministère du Transport et de la Logistique.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu