S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Énergies
Tanger: lancement des travaux de la première centrale photovoltaïque de la région

26.07.2022 à 17 H 45 • Mis à jour le 26.07.2022 à 17 H 45 • Temps de lecture : 3 minutes
Par

Les travaux de construction de la première centrale solaire photovoltaïque, au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (TTA), d'une puissance installée de 34 mégawatts-crête (MWc), ont été lancés ce mardi, dans la commune de Hjar Nahal, relevant de la préfecture de Tanger-Assilah.


Développée par la société Green Power Morocco dans le cadre de la loi n°13-09 relative aux énergies renouvelables, la centrale solaire GPM1 sera érigée sur une superficie de 75 hectares, avec une production annuelle de 67 Gigawattheure (GWh), et un montant d'investissement global d'environ 370 millions de dirhams (MDH).


La production de cette centrale photovoltaïque, destinée exclusivement à l'usage propre de la société délégataire de la distribution d'eau potable et d'électricité Amendis-Tanger, équivaut à la consommation moyenne de plus de 8 000 ménages, soit plus de 5 000 tonnes de pétrole et 30 000 tonnes de CO2 évitées.


Ce projet vise à renforcer les capacités de production d'énergie électrique du Maroc à partir de sources renouvelables et à contribuer à la réduction de la dépendance du pays vis-à-vis des énergies fossiles, conformément aux engagements internationaux pris par le Royaume.


S'exprimant lors de cette cérémonie, le PDG de Green Power Morocco, Philip Jenkins, a déclaré que le Maroc était pour lui comme « le rêve américain », puisqu'il a pu réaliser, durant les 18 années de son installation au Royaume, plusieurs projets d'investissement, grâce à la confiance et au bon climat des affaires.


Pour sa part, le directeur général du Centre régional d'investissement de la région (CRI-TTA), Jalal Benhayoun, a souligné que ce parc photovoltaïque est la concrétisation d’une vision intégrée du groupe Green Power, allant de la fabrication des panneaux à travers sa filiale AlMaden, opérationnelle également dans la province d’Al Hoceima depuis 2018, jusqu’à la production de l’énergie à travers ce site.


« Ce projet est le fruit des efforts conjugués par différents acteurs aux niveaux local et central, en vue d'accélérer la transition énergétique et économique vers un modèle bas carbone, aujourd’hui imposé et adopté par l’ensemble des standards internationaux », a fait savoir Benhayoun, ajoutant que « dans ce contexte de crise économique post pandémie et avec la flambée des prix de l’énergie, le recours à l’énergie renouvelable n’est plus un luxe mais une nécessité pour nos industriels, en particuliers les exportateurs ».


Le responsable a affirmé que ce projet vient renforcer les infrastructures en matière d'énergies renouvelables au niveau de la région TTA, qui dispose de cinq projets de parcs éoliens déjà opérationnels avec une puissance globale de 392 MW, soit 13 % de la puissance installée au Maroc, notant que plusieurs autres projets sont en cours de mise en œuvre ou de préparation de lancement.


Il a ensuite rappelé que le Maroc a adopté depuis 2009 une stratégie énergétique basée sur la durabilité et orientée vers les énergies renouvelables, le développement de l’efficacité énergétique et le renforcement de l’intégration régionale, précisant que cette stratégie ambitionne de porter la part des énergies renouvelables dans la puissance électrique installée à plus de 52 % en 2030.


Enfin, cet événement a été marqué par la projection d'une vidéo institutionnelle sur la centrale solaire GPM1, qui comprendra plus de 91 000 panneaux photovoltaïques, installés avec des suiveurs solaires, afin d'augmenter l'énergie produite, qui sera destinée à l'usage propre d'Amendis-Tanger.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu