Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Palestine
Trump reconnaitra Jérusalem comme capitale d’Israël ce mercredi (Maison Blanche)

06.12.2017 à 02 H 28 • Mis à jour le 06.12.2017 à 02 H 33
Par Issam El Yadari

Le président Donald Trump annoncera ce mercredi que les Etats-Unis reconnaissent Jérusalem comme la capitale d’Israël et y délocaliseront leur ambassade indiquent des sources à la Maison Blanche, une déclaration qui pourrait déclencher de violentes protestations au Moyen-Orient et saper les efforts de la Maison Blanche pour conclure un accord de paix entre Israël et les Palestiniens.


Trump fera l’annonce malgré les critiques de nombreux alliés américains, dont la France, la Jordanie, l’Arabie saoudite et le roi Mohammed VI en sa qualité de président du Comité Al Qods, qui l’ont exhorté à éviter le sujet extrêmement sensible.


Le président américain est toujours ouvert à la possibilité d’une solution à deux Etats, et il comprend que les frontières définitives d’Israël et un futur Etat palestinien restent sujets à négociations, ont indiqué aux hauts responsables de l’administration mardi des journalistes.


Trump ne déclarera pas non plus que Jérusalem doit être la capitale « indivise » d’Israël, a déclaré un officiel à Politico.


De telles mises en garde semblent laisser aux Palestiniens la possibilité de revendiquer au moins Jérusalem-Est comme leur territoire dans un futur État. Quoi qu’il en soit, les responsables de l’administration américaine ont insisté sur le fait que Trump ne s’inquiète pas du fait que reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël fera dérailler le processus de paix, « parce qu’il le voit comme une affirmation de la réalité », a indiqué une source à la Maison Blanche.

Par Issam El Yadari
Le Desk En continu