logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

VTC
Uber suspend ses activités au Maroc faute de réglementation claire

19.02.2018 à 15 H 08 • Mis à jour le 19.02.2018 à 18 H 13 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Uber suspend ses activités au Maroc dès le 23 février. L’annonce, attendue depuis quelques temps a été officialisée ce lundi par l’opérateur VTC qui jette l’éponge en raison du manque de transparence sur « l’intégration des applications comme Uber au modèle de transport existant ».


« Nous avons tout fait pour travailler avec les pouvoirs publics, afin de trouver une solution qui conviendrait à tous les Marocains. Néanmoins, malgré un dialogue constant et persistant, les discussions n’ont pas permis d’aboutir à des avancées constructives sur le plan règlementaire », peut-on lire dans leur communiqué qui indique qu'u Maroc, ce sont près de 19 000 utilisateurs réguliers qui se déplacent avec Uber et 300 chauffeurs qui utilisent notre application.


« Mais l’incertitude réglementaire actuelle ne nous permet pas de fournir une expérience sûre et fiable, qui réponde aux exigences de nos clients, chauffeurs comme passagers », explique la compagnie californienne.


Mais Uber laisse la porte entre-ouverte à un hypothétique retour en déclarant sa disposition « à construire un cadre légal pour le secteur des applications technologiques de transport, afin que nous puissions lancer une nouvelle version, améliorée, de notre produit que beaucoup de gens aiment, au Maroc et à travers le monde ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu