Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Justice
Un mois de prison pour une jeune femme de Tétouan apparaissant sur une vidéo à caractère sexuel

15.01.2021 à 11 H 11 • Mis à jour le 15.01.2021 à 11 H 11
Par

Jeudi 14 janvier, une jeune marocaine a été condamnée à Tétouan, à un mois de prison pour être apparue dans une vidéo à contenu sexuel enregistrée en 2015, mais récemment devenue virale sur les réseaux sociaux, a indiqué son avocat Mohamed El Hamidi à l’agence espagnole EFE.


Le Tribunal de première Instance de la ville a également condamné la femme, une mère célibataire de 29 ans de deux enfants, à payer une amende de 500 dirhams pour les infractions d ‘  « attentat à la pudeur public » et de « relations sexuelles extraconjugales », car l’homme qui l’accompagnait dans la vidéo n’était pas son mari.


Lors de l’interrogatoire de police, la femme a avoué que la vidéo où elle semble pratiquer le sexe oral, voilée et vêtue d’une « abaya » a été filmée par un Marocain vivant aux Pays-Bas.


Une source policière a informé EFE que l’homme dans la vidéo a été identifié. Il se trouve actuellement à l’étranger et une enquête judiciaire a été ouverte contre lui.


À noter que l’infraction d’ « outrage à la pudeur », le plus grave des deux chefs d’accusation retenus contre la femme, est passible en vertu du code pénal marocain de peines allant d’un mois à deux ans de prison, en plus de l’amende, de sorte que la peine infligée est la plus légère possible. Me Hamidi a par ailleurs indiqué que la défense de la jeune femme fera appel aujourd’hui 15 janvier, de ce verdict contre le condamné, arrêté depuis le 4 janvier dernier.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu