logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Automobile
A Kénitra, Stellantis confie le contrôle de livraison à la startup française Daxium

13.07.2022 à 15 H 33 • Mis à jour le 13.07.2022 à 15 H 33 • Temps de lecture : 1 minutes
Par Issam El Yadari

Stellantis a récemment primé sept startups technologiques pour leurs contributions aux objectifs de la stratégie 2030 de l'entreprise pour un transport sûr, durable et abordable.


Le constructeur automobile est en train de se transformer en une entreprise de technologie de mobilité durable avec l'ambition de doubler son chiffre d'affaires d'ici la fin de la décennie à 335 milliards de dollars et d'atteindre une marge bénéficiaire de 12 % a expliqué le PDG Carlos Tavares.


Depuis sa création en janvier 2021 de la fusion entre Fiat Chrysler Automobiles NV et le constructeur automobile français Groupe PSA, Stellantis a signé plus de 40 contrats avec des startups. En mars, elle a annoncé la création de Stellantis Ventures, un fonds de capital-risque de près de 330 millions de dollars.


On peut ainsi citer parmi d’autres exemples qu’avec la startup Demooz, les futurs acheteurs de la Citroën Ami ou la Peugeot 308, fabriquées au Maroc peuvent tester leur véhicule à distance et avant achat.


C’est aussi dans l’usine de Stellantis à Kénitra qu’une nouvelle technologie sera bientôt implantée. Déjà expérimentée en Turquie, cette solution développée par la startup française Daxium numérise la liste de contrôle d'inspection des véhicules lorsqu’ils sont expédiés pour livraison à un détaillant et à un client. Un projet qui sera prochainement étendu aussi à l'Egypte, à Israël et à l'Europe.

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par