S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Diplomatie
Activité commerciale au Sahara : Londres confirme sa position anti-Polisario

25.04.2024 à 11 H 00 • Mis à jour le 25.04.2024 à 11 H 01 • Temps de lecture : 1 minutes
Par Issam El Yadari

Interrogé par Lloyd Russell-Moyle, député travailliste à la Chambre des communes à la question de savoir si le gouvernement britannique « aura pour politique de soutenir la création d'un Conseil des Nations Unies pour les ressources naturelles au Sahara occidental », le sous-secrétaire d’Etat au ministère des Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement, David Rutley a répondu le 22 avril que Londres « ne considère pas l'activité commerciale au Sahara occidental comme illégale, à condition qu'elle respecte les intérêts du peuple sahraoui », douchant ainsi les espérances des soutiens du Polisario au Royaume-Uni.


« Le Royaume-Uni continue de soutenir les efforts menés par l'ONU et le travail de Staffan de Mistura en tant qu'envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU au Sahara occidental et nous continuons d'encourager un engagement constructif dans le processus politique et de suivre les progrès », a développé le ministre conservateur.


Pour rappel, il y a un an, la justice de Londres déboutait déjà les pro-Polisario sur cette question. La requête de l’organisation pro-Polisario Western Sahara Campaign UK devant la Cour d’appel britannique contestant la mise en œuvre du traité d'association Royaume-Uni-Maroc avait été rejetée le 24 mai 2023. Le jugement, dont Le Desk publiait alors le document réfutait les prétentions de l’association sur l’ambiguïté supposée d’un tel accord, actant que sa demande est « non justiciable ».

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par