logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Migration
Assaut sur Mellila: Le Maroc briefe les députés et sénateurs espagnols sur la piste algérienne

28.06.2022 à 15 H 50 • Mis à jour le 28.06.2022 à 15 H 55 • Temps de lecture : 1 minutes
Par Souleiman Ketti

Après avoir interpellé la presse, à travers une note revenant sur les évènements de Melilla et pointant du doigt l'implication de l'Algérie, la diplomatie marocaine, par le biais de son ambassade à Madrid, s'adresse cette fois-ci aux membres du parlement, députés et sénateurs espagnols.


Le contenu du message reste le même que celui relayé par les médias ibériques : tout en déplorant le drame ayant causé la mort de plus d'une vingtaine de personnes, le Maroc ne manque pas de pointer du doigt l'éventuelle implication de l'Algérie, l'accusant de « laxisme délibéré ».


Tout en rappelant les réalisations du Maroc en matière de politique migratoire mais aussi d'opérations de mises en échec des tentatives d'assaut, Rabat ne manque pas de souligner « l'extrême violence des assaillants et la stratégique de l'assaut dénote un sens élevé de l'organisation, une progression planifiée et une hiérarchisation de chefs aguerris et formés avec des profils de miliciens expérimentés dans des zones de conflit ».


On insiste sur le fait que « les assaillants se sont infiltrés à la frontière avec l'Algérie , profitant du laxisme délibéré du pays dans le contrôle de ses frontières avec le Maroc ». L'ambassade marocaine fait remarquer que le jour des faits, les migrants se sont dirigés « non pas vers la clôture classique, mais vers le dénommé Barrio Chino, un passage à quatre couloirs étroits ».

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par