logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Éducation
Benmoussa fait appel à Réseau Canopé pour l’apprentissage des sciences en français

15.03.2022 à 10 H 15 • Mis à jour le 15.03.2022 à 10 H 18 • Temps de lecture : 2 minutes
Par Hind El Grari

Réseau Canopé qui accompagne les enseignants, collabore avec le Maroc pour développer un meilleur programme de formation en langue française dans les matières scientifiques, notamment au niveau du lycée, apprend-on de sources médiatiques.


Réseau Canopé, prenant la forme d'un établissement public français éditant des ressources pédagogiques, travaille main dan la main avec le ministère marocain de l'Éducation, du Préscolaire et des Sports, chapeauté par Chakib Benmoussa, pour élaborer et améliorer les contenus d'enseignement en français des matières scientifiques, notamment dans les sections internationales du lycée. Pour ce faire, Réseau Canopé a développé une version marocaine à son logiciel d'enseignement numérique, Canoprof.


Une guide de l'Unesco « Mathematics for Action : Supporting Science-Based Decision Making », publiée lundi, a mis en exergue l'importance pour l'humanité d'avoir plus de mathématiciens afin de résoudre des problèmes comme le réchauffement climatique et les pandémies. « La pénurie de professeurs de mathématiques qualifiés dans le monde constitue une menace pour la formation d’un nombre suffisant de mathématiciens et de scientifiques capables de relever les défis du monde contemporain », avertissent Merrilyn Goos et Anjum Halai, les deux vice-présidentes de la Commission internationale pour l’enseignement des mathématiques, auteures de ce guide.


« Notre intervention internationale et notre accompagnement des élèves qui apprennent en français dépasse le cadre de l‘AEFE, on est sollicité par les postes diplomatiques directement dans plusieurs pays, au Liban, en Égypte ou au Maroc, et également par les grands bailleurs internationaux, par exemple, l’Unesco, avec qui on opère un grand programme dans 10 pays d’Afrique de l’Ouest pour former les professeurs  sur place, où on se déplace aussi, et mettre à disposition des ressources pédagogiques en français de qualité », explique Marie-Caroline Missir, directrice générale de Canopé.


Le contexte de la pandémie du Covid-19 a poussé les acteurs de l'enseignement à se diriger vers le numérique. Ce que Canopé n'a pas manqué de faire. Partenaire de L'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE), Réseau Canopé a pour principal objectif d'accompagner et de former les enseignants dans leur développement professionnel sur un programme nommé « e-inspé ».


« C’est une plateforme de formation à la fois initiale et continue des enseignants. Nous travaillons avec l’AEFE sur des modules de formation à distance, selon leurs besoins, de préparation aux examens, par exemple », précise Missir. Ce projet, qui a un an d'ancienneté, devrait s’étaler sur dix ans avec un financement public de 10 millions d’euros.

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par