S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Trend
Crédit immobilier: Montant, revenus… Afdal.ma décrypte les tendances du marché

06.06.2023 à 17 H 40 • Mis à jour le 06.06.2023 à 17 H 40 • Temps de lecture : 2 minutes
Par La Rédaction
Dans un marché immobilier difficile, Afdal.ma, le courtier en ligne livre quelques tendances clés sur les crédits immobiliers. Le montant moyen emprunté depuis le début de l’année s’est ainsi établi à 754 057 DH. Malgré une légère baisse du revenu moyen déclaré au premier trimestre de 2023, une reprise est observée au deuxième trimestre. Le nombre de simulations poursuit sa baisse. Les emprunteurs âgés de 30 à 40 ans représentent une part importante des demandes de crédit immobilier. En outre, les femmes jouent un rôle de plus en plus actif dans le processus d'emprunt immobilier. Elles sont à l’origine de 59% des simulations depuis le début de l’année

754 057 dirhams (DH) !  C’est le montant moyen emprunté pour acquérir un bien immobilier depuis le début de l’année. Les données fournies par le courtier Afdal.ma révèlent des écarts importants en fonction du profil socio-professionnel des emprunteurs. Les professionnels libéraux et les chefs d'entreprise ont mobilisé des montants les plus élevés, avec des moyennes respectives de 1 178 198 DH et 1 226 148 DH. Les salariés du secteur privé suivent de près avec une moyenne de 728 454 DH, tandis que les fonctionnaires se situent légèrement en dessous avec 617 499 DH. Les retraités ont accès à des montants plus modestes, avec une moyenne de 335 406 DH.


Un revenu moyen de 19 193,26 DH au deuxième trimestre

Indicateur crucial pour évaluer la capacité d’emprunt et la solvabilité des candidats, le revenu moyen est remonté à 19 193,26 DH au deuxième trimestre après 17 116,35 DH sur les trois premiers mois de l’année. En 2022, il s’est établi à 17 748,30 DH. La répartition des revenus moyens par profession en 2023 met en évidence des écarts significatifs. Les chefs d'entreprise et les professions libérales se distinguent avec les revenus les plus élevés, soit des moyennes de 33 376,50 DH et 24 960,22 DH respectivement. Les salariés du secteur privé et les fonctionnaires se situent dans une fourchette intermédiaire, avec des revenus moyens de 17 722,56 DH et 15 627,38 DH. Les auto-entrepreneurs, les commerçants et les retraités affichent des revenus oscillants entre 10 503,25 DH et 14 855 DH.


Les femmes de plus en plus actives sur le marché

Signe de la dynamique actuelle du marché, le nombre de simulations a nettement décroché depuis le début de l’année. Cette diminution peut être attribuée à divers facteurs, tels que les fluctuations du marché immobilier, les taux d'intérêt et les conditions économiques générales. En analysant la répartition des simulations par tranche d'âge depuis le début de l'année 2023, il est intéressant de constater que les emprunteurs âgés de 30 à 40 ans représentent la plus grande proportion, avec 44 % du total. Les emprunteurs âgés de 25 à 30 ans représentent également une part importante, avec 30 % du total des simulations. Cela indique que les jeunes adultes sont de plus en plus intéressés par l'achat immobilier et cherchent à investir dans une résidence principale. Un autre enseignement important depuis le début de l’année est l’activité des femmes. Elles sont à l’origine de 59 % des simulations, quoique dans un marché en berne.

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
En partenariat avec AFDAL