S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Militaire
Feu vert des Américains pour que le Maroc équipe ses F-16 de bombes JSOW

11.04.2023 à 21 H 46 • Mis à jour le 11.04.2023 à 22 H 37 • Temps de lecture : 1 minutes
Par Souleiman Ketti

En plus de l'annonce faite ce mardi par Washington, autorisant l'acquisition par le Maroc de 18 HIMARS, l'agence américaine de coopération en matière de sécurité pour la défense vient de révéler que Rabat est aussi preneuse des bombes Joint Stand Off Weapons (JSOW).


Il est aussi question d'équipements connexes, pour un total estimé à 250 millions de dollars. L'Agence précise avoir délivré aujourd'hui la certification requise informant le congrès de cette éventuelle vente. Le gouvernement marocain a demandé, fait-on savoir, l'achat de 40 bombes AGM-154C (JSOW).


Sont également inclus les missiles d'entraînement aérien factices, les véhicules de vol captif (CFV), les véhicules de vol libre (FFV), des conteneurs, des systèmes de planfication de mission, la sécurité du stockage des munitions, la formation, le développement de logiciels de programme de vol opérationnel, le transport, les outils et l'équipement d'essai, les pièces de rechange et de réparation, la documentation technique, l'équipement de formation, les services d'ingénierie et le soutien logistique du gouvernement américain et d'autres éléments connexes.


La communication, comme pour les HIMARS, indique que cette vente proposée soutiendra la politique étrangère et la sécurité nationale des Etats-Unis en aidant à améliorer la sécurité d'un allié majeur non membre de l'OTAN qui continue d'être une force importante pour la stabilité politique et le progrès économique en Afrique du nord.


On souligne par ailleurs cette éventuelle vente améliorera la capacité du Maroc à faire face aux menaces actuelles et futures, tout en précisant que bien évidemment ces missiles sont destinés à être utilisés sur les F-16 des Forces royales air.


Le contractant principal sera Raytheon Missiles &  Defence Company, Tucson, Arizona. Aucun accord de compensation connu n'est proposé dans le cadre de cette vente potentielle, peut-on lire.


Le contrat conclu prévoit par ailleurs des voyages annuels au Maroc de responsables américains et d'entrepeneurs afin de procéder aux examens techniques, au soutien et à la supervision. Le tout pour une durée de sept ans.


Il est à noter que le même type d'armement, aujourd'hui officiellement nourrissant l'intérêt du Maroc qui devrait l'acquérir, avait fait le fruit d'une fake news disséminée par plusieurs médias spécialisés.

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par