Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Diplomatie
Israël peine à trouver un bâtiment pour accueillir son bureau de liaison à Rabat

11.06.2021 à 02 H 33 • Mis à jour le 11.06.2021 à 02 H 33
Par La Rédaction
Selon la presse israélienne, le diplomate David Govrin fait face à un refus systématique de propriétaires du type de résidences que l’Etat hébreu recherche à la location dans la capitale

Le diplomate israélien David Govrin qui dirige le bureau de liaison de Rabat, a décidément bien du mal à trouver un endroit approprié pour ses bureaux. Six mois après sa nomination, la mission opère toujours depuis un hôtel de la capitale.


Selon Haaretz, Govrin fait face à un refus systématique de propriétaires du type de résidences qu’Israël recherche. Le gouvernement marocain a proposé un bâtiment loin du quartier Souissi où l’Etat hébreu disposait d’un bureau entre 1994 et 2002 jugé peu propice à être rénové, mais Israël a rejeté l’offre, disant qu’il voulait que la mission soit située dans le quartier diplomatique avec d’autres ambassades, dans l’espoir que la mission deviendra un jour une ambassade à part entière.


Les visites en Israël des ministres marocains qui étaient prévues avant les violences à Jérusalem et les combats à Gaza ont été reportées ou annulées. Les équipes de football locales ont reçu l’ordre d’annuler les matchs avec des équipes israéliennes et le mois dernier, des manifestations ont été organisées, notamment à Rabat, pour protester contre la normalisation.


Le commerce bilatéral et d’autres accords entre entreprises et institutions sont mis en œuvre « à un rythme d’escargot », ce que les responsables israéliens estiment intentionnel de la part du Maroc.


Le fait que l’administration Biden cherche à dissocier le traitement du dossier du Sahara des Accords d’Abraham pourrait constituer aussi un facteur ayant poussé Rabat à lever le pied sur la réactivation effective de ses relations avec Tel-Aviv.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par