logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Conseil de la Ville
La maire Nabila Rmili change d’avocat pour défendre les intérêts de Casablanca

04.05.2022 à 13 H 37 • Mis à jour le 04.05.2022 à 13 H 37 • Temps de lecture : 1 minutes
Par Issam El Yadari

Le ténor du barreau Mohamed Karam a fait son temps, dit-on au Conseil de la ville de Casablanca. Selon nos informations, ce cador de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), avocat au barreau de Casablanca, ne défendra plus la mairie devant les tribunaux. C’est ce que prévoit un point de l’ordre du jour d’une session du conseil de la ville qui se tiendra le 5 mai.


La raison ? « Le Conseil de la ville a beaucoup de litiges en instance, des dossiers qui doivent être traités le plus rapidement et le plus efficacement possible. Me Karam, qui a plusieurs autres clients, ne semblait pas se consacrer comme il faut à ces affaires », nous confie une source qui suit le dossier au sein de la mairie, précisant qu’il sera mis fin au contrat « sans le moindre conflit ».


D’ailleurs, le successeur de Mohamed Karam a d’ores et déjà choisi. Il s’agit de Hatim El Afrite Bennani, un avocat moins connu qui a été médiatisé notamment par Luxe Radio, où il est intervenu ces dernières années sur des sujets divers allant du divorce à la politique du logement. « L’idée est donner aussi la chance à d’autres avocats qui ont plus de temps à consacrer au Conseil de la ville », poursuit la même source.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par