Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Maroc-Afrique du Sud
L’émir de Dubaï en coulisses pour réconcilier Rabat et Pretoria?

26.04.2017 à 17 H 23 • Mis à jour le 26.04.2017 à 17 H 25
Par Kenza Filali

Al Ousboue, hebdomadaire du vétéran de la presse Mustapha Alaoui, indique que le Maroc et l’Afrique du Sud seraient en passe de reconsidérer leurs relations diplomatiques exécrables, relève le site d’information Yabiladi. Et ce serait le richissime et non moins influent émir de Dubaï, mais aussi le vice-président, Premier ministre et ministre de la Défense des Émirats arabes unis, Cheikh Rashed Al Makthoum qui agirait discrètement en coulisses dans le sens d’un dégel, précise la publication.


« Ce dernier aurait sollicité l’appui de la richissime famille indienne des Gupta pour convaincre Jacob Zuma de modifier ses positions hostiles au royaume et d’entreprendre éventuellement une coopération sécuritaire entre les deux Etats », explique-t-on.


L’entregent a de quoi peser : l’émir et le président sud-africain entretiennent d’importantes relations d’affaires. Par ailleurs, la proximité entre le clan Gupta et Jacob Zuma remonte à 2001, avant que celui-ci n’accède à la présidence. Le président sud-africain n’a jamais caché son amitié avec les Gupta, ni les liens qui unissent leurs deux familles.


Peu après l’élection de Zuma en mai 2009, sa fille, Duduzile, avait été embauchée par le groupe Sahara, présent dans l’informatique, l’industrie minière, l’immobilier, l’aviation, le tourisme et, plus récemment aux médias à travers le quotidien, The New Age fondé en 2010 et dont la ligne éditoriale est ouvertement pro-Zuma. Au même moment, son fils, Duduzane, avait été engagé par Mabengela Investment, conglomérat de la famille Gupta qu’il dirige aujourd’hui aux côtés de Rajesh Gupta et dont il posséderait 45 % des parts. Et la liste ne s’arrête pas là puisque sa troisième épouse, Bongi Ngema, a également travaillé pour JIC Mining Services, compagnie minière au sein de laquelle la famille Gupta détient des intérêts… 


La presse sud-africaine, la société civile et l’opposition accusent régulièrement le clan Zuma et l’empire Gupta de collusion à l’aune de divers scandales.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par