Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Covid-19
MHE menace les industriels «magouilleurs» de poursuites, la CGEM fait profil bas

25.04.2020 à 13 H 50 • Mis à jour le 25.04.2020 à 16 H 23
Par Kenza Filali
En tant qu’ex-président du patronat, MHE, a assuré connaitre les «fourberies» et les «magouilles» «dont les chefs d’entreprises sont capables», leur promettant la prison s’ils dérogent à ses instructions pour parer la crise. Un avertissement que n'avait pas prévu Mehdi Tazi, vice-président de la CGEM, qui avait appelé les industriels à «faire confiance aux pouvoirs publics»
Réservé aux abonnés Il vous reste 85% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par