logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Exécutif
Pour la direction financière de son ministère, Sadiki nomme un ancien de Cosumar

30.06.2022 à 18 H 38 • Mis à jour le 30.06.2022 à 18 H 44
Par Souleiman Ketti

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a adopté des propositions de nomination à des hautes fonctions, conformément à l’article 92 de la Constitution. En plus de Hssain Rahaou, à à la tête de l’Office régional de mise en valeur agricole de Doukkala, de Houssine Azeddoug président de l’université Hassan II de Casablanca et Brahim Oubaha, placé patron de la Fondation Hassan II des œuvres sociales de la Santé, la nomination de Tarik Bouattioui a aussi été actée, apprend-on d’une dépêche MAP.


Bouattioui vient donc remplacer un autre directeur financier, le jeune Ghali Fassi-Fihri, cofondateur de l’Institut Al Mountada, think-tank du RNI et par ailleurs fils de Chakir Fass-Fihri de Saga Communication, une des figures de la garde rapprochée d’Aziz Akhannouch. Un appel à candidatures avait été lancé pour remplacer cet ancien conseiller d’Akhannouch, comme nous le rapportions.


avant d’officier en tant que DAF du ministère de de l’Agriculture, fonction que l’intéressé indique occuper depuis janvier 2022, Bouattioui opérait à son propre compte en tant que conseil.


Mais c’est au sein d’un leader de l’agro-alimentaire que le DAF aura fait l’essentiel de sa carrière, en l’entamant dès mai 2011 chez Cosumar où il reste pendant une bonne dizaine. Le lauréat de l’ISCAE (promotion 2001) occupera à Cosumar le poste de directeur chargé des finances et contrôle de gestion, avant de quitter la maison vers mai 2021.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par