logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Politique
Rabbah démissionne du conseil communal de Kénitra et souhaite se consacrer à la société civile

23.05.2022 à 13 H 17 • Mis à jour le 23.05.2022 à 13 H 25
Par Chaimaa Zoui

Dans des déclarations accordées au Desk, Aziz Rabbah, ex-dirigeant du Parti de la Justice et du Développement (PJD) et ancien ministre de l’Énergie, confirme qu’il a arrêté toutes ses activités auprès de son parti du PJD depuis un moment. Il souhaite se consacrer au travail au sein de la société civile, plus précisément à travers une organisation orientée vers la jeunesse et le développement, fait-il savoir.


Rabbah ajoute par ailleurs qu’il a également déposé sa démission en tant que membre du conseil communal de la ville de Kénitra, collectivité qu’il a dirigé de 2009 à 2021. Cette démission intervient à la suite de la cuisante défaite subie par le parti aux élections du 8 septembre dernier.


Au lendemain de la défaite, Aziz Rabbah s’interrogeait sur les raisons du naufrage de son parti comme il l’écrivait sur sa page Facebook  : « Je ne trouve aucune explication à ces résultats désastreux, si on ne compte que les membres, sympathisants, leurs familles, parents, amis, voisins, quelques employés et certains convaincus par notre travail, nos efforts et notre intégrité, si on ne comptait que cela, nous serions déjà à la première place ».


Par ailleurs, comme nous le révélions précédemment, Rabbah s’est aussi lancé dans le business, en s’alliant à un journaliste, et en mettant un pied dans l’agriculture à travers Al Barari For Green Invest.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et @ChaimaaZoui