Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Bad Trip
Said Bencherki incarcéré à Madrid pour possession de la « drogue des violeurs »

25.02.2017 à 14 H 13 • Mis à jour le 25.02.2017 à 20 H 36
Par Issam El Yadari

Said Bencherki, ancien dirigeant entre autres du fabricant de peintures Prodec, a été incarcéré vendredi 24 février à Madrid sur décision de l’Audiencia Nacional, a appris Le Desk d’une source proche du dossier. L’hommes d’affaires avait été interpellé fin 2016 lors d’un vol Malaga-Madrid en possession d’une dizaine de litres de GHB, un puissant euphorisant dont la prise provoque des effets déroutants comme la sensation soudaine de vertige ou d’amnésie. Cette drogue bannie depuis les années 2000 est souvent associée aux agressions de tous types, abus sexuels et vols en particulier. Qualifié d’anesthésiant jubilatoire, le GHB est également utilisé dans un cadre médical, pour les anesthésies générales notamment. Vendu sous le manteau ou au noir sur le Net on le retrouve principalement dans les boîtes de nuit et les fêtes où il est vendu illégalement pour la modique somme de 15 € la dose, sous la forme de poudre, de cachet ou liquide. Sous cette dernière forme, il est écoulé à moins de 100 € le litre en Europe. Bencherki, connu aussi dans les milieux de l’art et de la jet-set casablancaise, avait pris il y a quelques temps le chemin de l’Espagne alors que ses affaires avaient périclité au Maroc, comme celles auparavant du groupe familial (Diac).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par