Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Grand angle

Cour pénale internationale : le procureur avait des sociétés offshore

06.10.2017 à 03 H 27 • Mis à jour le 06.10.2017 à 03 H 27
Par
ENQUÊTE
Depuis son bureau de la CPI, le procureur Luis Moreno Ocampo gérait plusieurs sociétés implantées dans les pires paradis fiscaux du monde. Pourquoi ? D'où venait l'argent ? Des questions soulevées par l'enquête de l'European Investigative Collaborations (EIC), d'autant qu' il s’était fait une solide réputation de militant anti-corruption, d’abord en tant que magistrat en Argentine, puis comme président de l’ONG Transparency International en Amérique latine
Réservé aux abonnés Il vous reste 97% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par La rédaction
En partenariat avec Mediapart
Le Desk Grand angle