Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Prolifération du variant Omicron et premier décès enregistré au Maroc

04.01.2022 à 12 H 38 • Mis à jour le 04.01.2022 à 13 H 19
Par La rédaction
Le cas de décès concerne une femme âgée qui n'a pas reçu la troisième dose de rappel. Cette dominance progressive du variant Omicron a également été marquée par l'entrée de sept cas confirmés dans les services de réanimation et de soins intensifs

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé ce mardi que les cas du nouveau variant émergent Omicron se multiplient de manière continue, avec le premier décès enregistré dû à ce virus mutant.


Le cas de décès concerne une femme âgée qui n’a pas reçu la troisième dose de rappel. Cette dominance progressive du variant Omicron a également été marquée par l’entrée de sept cas confirmés dans les services de réanimation et de soins intensifs.


Dans sa présentation du bilan bimensuel sur la situation épidémiologique de la pandémie durant la période du 20 décembre 2021 au 3 janvier 2022, le coordinateur du Centre National des Opérations Publiques d’Urgence au ministère de la Santé et de la Protection Sociale, M. Mrabet, a déclaré que le Maroc est entré, il y a trois semaines, dans la troisième vague de propagation de masse généralisée.


Il a expliqué que les données montrent que cette vague se caractérise par une grande variation hebdomadaire du nombre de cas, comme le taux de changement dans la première semaine était de 50 %, puis de 150 % la deuxième semaine, pour augmenter la semaine dernière à 222,5 %, enregistrant 10 658 cas.


Cette vitesse dans l’enregistrement des cas est également confirmée par le niveau d’évolution hebdomadaire du taux de positivité, qui est passé la première semaine de 1,6 %, pour augmenter considérablement la semaine dernière à 10,2 %.


Au niveau de l’indice de reproduction des cas, les données montrent une augmentation accélérée du nombre de cas, atteignant 1,39 dimanche.


Dans le reste des indicateurs, et au niveau de l’évolution hebdomadaire du taux de nouveaux cas arrivant dans les services de convalescence et de réanimation, il a à son tour commencé à augmenter, passant de 42 nouveaux cas la première semaine à 152 cas durant la dernière semaine.


Quant à l’indice de mortalité, bien que le nombre soit encore faible, ajoute le responsable, il est à noter que le nombre a commencé à augmenter, passant de 13 décès au cours de la première semaine de propagation massive du virus à 27 cas au cours de la semaine dernière.


Dans la nouvelle campagne nationale de vaccination, le pourcentage de ceux vaccinés avec la première dose a atteint 67,3 % tandis que le pourcentage de ceux attachés à la deuxième dose a atteint 63 %. Le pourcentage de personnes vaccinées avec la troisième dose de rappel a atteint 8,5 %, avec un taux de continuité de la troisième dose de l’ordre de 20 %.


Mrabet a d’ailleurs renouvelé l’appel du ministère de la Santé et de la Protection sociale à l’engagement de toutes les citoyennes à continuer de respecter les mesures préventives, telles que le port du masque, le maintien de la distance physique, la ventilation des espaces confinés, la stérilisation des mains et en respectant le protocole thérapeutique, ainsi que l’implication rapide et large des adultes et des enfants dans la campagne nationale de vaccination. Et ce en recevant la première ou la deuxième dose ainsi que la troisième dose de rappel, ce qui contribue grandement à combattre le mutant Omicron.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @MarocAmar
Le Desk Newsroom